Euro: la constitution se rappelle à Paris et Berlin

Par
Pour répondre très vite à la crise, Paris et Berlin envisagent d'instaurer de nouveaux mécanismes budgétaires au sein de la zone euro, dans le cadre de traités bilatéraux. Selon des spécialistes de droit constitutionnel, les procédures imaginées conduisent à des abandons importants de souveraineté. Si le projet est poursuivi en l'état, le traité ne pourra être ratifié sans un changement de constitution.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le projet de consolidation de la zone euro, que comptent présenter Angela Merkel et Nicolas Sarkozy lors du sommet européen du 9 décembre, est encore très flou. Pourtant, ce qui semble se dessiner est bien plus qu'un simple aménagement, un approfondissement des traités de Maastricht et de Lisbonne entre quelques pays élus, comme tente de le présenter pour l'instant la communication gouvernementale.