Brexit: Les banques croient plus à un report qu'à un "no deal"

Par
Le risque d'une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne reste faible mais augmente, tandis que la probabilité d'un report du Brexit s'accroît, estiment des analystes bancaires mercredi au lendemain de votes au Parlement qui ont produit des résultats contradictoires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

(Reuters) - Le risque d'une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne reste faible mais augmente, tandis que la probabilité d'un report du Brexit s'accroît, estiment des analystes bancaires mercredi au lendemain de votes au Parlement qui ont produit des résultats contradictoires.