Elon Musk contraint de quitter la présidence de Tesla

Par

Le PDG de Tesla a passé un accord amiable avec le gendarme boursier américain. L’entreprise doit nommer deux administrateurs indépendants supplémentaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le risque était trop grand. Menacé d'être interdit à vie d'exercer un poste de dirigeant dans une entreprise cotée réclamée par le gendarme boursier américain, Elon Musk s'est finalement résolu à négocier. Deux jours après avoir porté plainte pour fraude contre le PDG de Tesla, la Securities and Exchange Commission (SEC) a annoncé samedi avoir conclu un accord à l'amiable avec le fondateur du fabricant de voitures électriques.