Fin de non-recevoir aux députés PS sur l'affaire Benalla

Par
La présidente de la Commission des lois de l'Assemblée nationale a opposé mardi une fin de non-recevoir aux députés socialistes, qui réclamaient une réunion "en urgence" pour examiner les derniers rebondissements de l'affaire dite Benalla.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La présidente de la Commission des lois de l'Assemblée nationale a opposé mardi une fin de non-recevoir aux députés socialistes, qui réclamaient une réunion "en urgence" pour examiner les derniers rebondissements de l'affaire dite Benalla.