Usul. Pour sauver la gauche, faut-il sacrifier Mélenchon?

Par Rémi Liechti et Usul

Comme à la grande époque de Rocard, c’est l’heure du « big-bang » : il s’agit de tirer les leçons de l’échec des européennes en amorçant de nouvelles dynamiques. Mais une figure semble empêcher le rassemblement des gauches, celle de l’incontournable Jean-Luc Mélenchon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.