Policiers racistes sur WhatsApp: un conseil de discipline demande trois révocations

Par

Lors d’un conseil de discipline, mardi 30 juin, trois des policiers de Rouen ayant tenu des propos racistes, antisémites ou sexistes récemment dévoilés par Mediapart et Arte Radio, ont vu leur révocation demandée à l’unanimité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La révocation de trois policiers rouennais, dont Mediapart et Arte Radio ont révélé, le 17 juin dernier, les propos racistes, antisémites, sexistes ou homophobes tenus en 2019 lors de discussions sur WhatsApp, a été réclamée à l’unanimité lors d’un conseil de discipline organisé mardi 30 juin.