En rétention à l’hôtel, une famille afghane est menacée d’expulsion

En attendant d'être expulsée vers la Hongrie, une famille afghane, assignée à résidence, a été placée sous surveillance policière et sans droit de sortie dans un hôtel de Seine-et-Marne. La mesure a ensuite été assouplie. Auparavant, les parents et les deux enfants ont été enfermés au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Malgré la circulaire du 6 juillet 2012 interdisant le placement d’enfants en rétention administrative, la famille Khoja, de nationalité afghane, vient d’être enfermée au centre (CRA) du Mesnil-Amelot en Seine-et-Marne. Elle risque d’être expulsée à tout moment vers la Hongrie, État par lequel elle serait entrée dans l’Union européenne, après avoir parcouru des milliers de kilomètres pour fuir son pays d’origine (lire la mise à jour de l'article dans la Boîte noire).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal