Procès Zemmour: les associations antiracistes demandent une sévérité exemplaire

Par Iban Raïs

Éric Zemmour était jugé pour « injures publiques à caractère racial » et « provocations publiques à la haine raciale » par la 17e chambre correctionnelle de Paris, le 1er juillet. Neuf associations antiracistes, parties civiles, ont demandé une peine exemplaire contre le polémiste, habitué aux dérapages racistes. Compte rendu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La salle est comble. Au point que la présidente de la 17e chambre correctionnelle de Paris demande que le public debout soit évacué. Mais à quelques minutes de l’audience, Éric Zemmour n’est toujours pas là. Il ne viendra pas.