À Aurillac, Génération identitaire réclame l’expulsion de Kamel Daoudi

Par

Une quarantaine de membres du mouvement d'extrême droite Génération identitaire ont manifesté samedi 31 août devant le domicile de Kamel Daoudi, le plus vieil assigné à résidence de France, pour réclamer son expulsion.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mégaphone, banderole « Expulsons le terroriste Kamel Daoudi », fumigènes et portraits du plus ancien assigné à résidence en France, Génération identitaire a débarqué samedi 31 août, devant le domicile de Kamel Daoudi à Aurillac (Cantal). Ils sont venus réclamer l'expulsion de l'homme, relate France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.