Des opposants sous la surveillance des barbouzes du SED

Par
Le quatrième volet de notre série porte sur les dérives du Service d’enquête et de documentation (SED). C'est un service de renseignement de l'ex-homme fort du pays, Gaston Flosse. Ses missions consistaient à espionner les journalistes indociles ou des adversaires politiques du “Vieux Lion”. Il était dirigé par deux anciens de la DGSE, les services français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tahiti, de notre envoyé spécial