La ligne Lyon-Turin "n'a pas d'avenir", assure Luigi Di Maio

Par
Le projet de ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin "n'a pas d'avenir", a jugé samedi le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio, alors que Matteo Salvini, l'autre vice-président du Conseil, a promis son achèvement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Le projet de ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin "n'a pas d'avenir", a jugé samedi le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio, alors que Matteo Salvini, l'autre vice-président du Conseil, a promis son achèvement.