Face à la grève, la pensée magique de la majorité

Par

Les trois jours qui ont précédé le déclenchement de la grève des cheminots ont été l’occasion pour La République en marche de diffuser un discours bien rodé sur les bienfaits de la réforme. Au risque de lasser par l’absence d’arguments de fond.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à la mobilisation massive des personnels de la SNCF, la majorité se démène pour défendre une réforme de plus en plus contestée. Le long week-end a été l’occasion pour les porte-parole et les députés de la macronie de s’inviter dans les médias afin de tenter, vaille que vaille, de justifier le projet gouvernemental. Signe d’une fébrilité ? En tout cas, indice que La République en marche accélère le rythme pour convaincre face à une vague de grévistes historique.