La Parisienne Libérée : « La boule puante »

Chaque semaine, La Parisienne Libérée chante l'actualité. Aujourd'hui : le président parle de “boule puante” ? Opération retour à l'envoyeur !

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter


Quand la presse lui pose des questions auxquelles il ne veut pas répondre, le président parle de “boule puante”. Opération retour à l'envoyeur !
LA BOULE PUANTE
Paroles et musique : la Parisienne Libérée
[citation N. Sarkozy]
« Comme toujours avant la présidentielle il y a un certain nombre de boules puantes »
[citation F. Fillon]
« C’est le moment où toutes ces boules puantes sortent d’une façon qui est parfaitement scandaleuse »
[citations N. Sarkozy]
« De se boucher le nez… »
« Le petit jeu qui consiste à se pincer le nez… »
« Ils se bouchent le nez… »
« On se bouche le nez… »
Au rayon farces et attrapes
Un méchant diable à ressort
Soudain rejailli de sa boîte
Pétant de tricolore
Voudrait qu’on mette au balcon
Nos drapeaux d’identité
En l’honneur de la Nation
Et d’un glorieux passé
Quand on entend ce qu’il dit
– Sur la France
La boule puante c’est lui
– Qui la lance
(bis)
Pas loin du coussin péteur
Les nostalgies impériales
Cadastrent des rancœurs
Au nom de la morale :
Volonté de puissance
Vapeurs d’espace vital,
C’est moins une renaissance
Qu’un attentat nasal !
Quand on entend ce qu’il dit
– Sur la France
La boule puante c’est lui
– Qui la lance
(bis)
[citation France Inter ]
« Calomnies, rumeurs et boules puantes »
[citations France Info]
« On appelle ça les boules puantes et chaque campagne en a son lot »
« Ambiance boules puantes à six jours du second tour »
Idées pouacres et putrides
Allocutions méphitiques
Au cœur d’une pensée fétide
Exhalaisons tyranniques
Longs manteaux de cathédrales
Radicules de chrétienté
Rage antisyndicale
Ça commence à empester
Quand on entend ce qu’il dit
– Sur la France
La boule puante c’est lui
– Qui la lance
(bis)
Il faut qu’il perde les élections
Avant qu’on tombe évanouis
Dans le vent nauséabond
Des haines empuanties
Il faut qu’il range sa boîte à Meuh
Et son bousin politique
Ses lieutenants nidoreux
Flatulents pathétiques
[citation E. Raoult / F. Bonnet]
« (…) autant de sang sur le mains que Mediapart
peut avoir de caca sur les mains (…) Très franchement
on dit que c’est un journal Mediapart…
– C’est un journal, c’est un journal.
– ... c’est un office merdique »
Quand on entend ce qu’il dit
– Sur la France
La boule puante c’est lui
– Qui la lance
Quand on entend ce qu’il dit
– Sur la France…
(bis)

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

France — Enquête
À Saint-Étienne, le maire et le poison de la calomnie
Dans une enquête que Gaël Perdriau a tenté de faire censurer, Mediapart révèle que le maire de Saint-Étienne a lancé une rumeur criminelle, dont il reconnaît aujourd’hui qu’il s’agit d’une pure calomnie, contre le président de région Laurent Wauquiez. À l’hôtel de ville, des anciens collaborateurs décrivent un quotidien empoisonné par la rumeur, utilisée comme un instrument politique.
par Antton Rouget
France — Politique
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Entreprises
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Les États se réunissent jeudi 1er décembre à ce sujet. 
par Jade Lindgaard
Santé
Morts aux urgences, pédiatrie sous l’eau, grève des libéraux : la santé au stade critique
Covid, grippe, bronchiolite : l’hôpital public vacillant affronte trois épidémies. En pédiatrie, dix mille soignants interpellent le président de la République. Côté adultes, les urgentistes ont décidé de compter leurs morts sur les brancards. Et au même moment, les médecins libéraux lancent une grève et promettent 80 % de cabinets fermés.
par Caroline Coq-Chodorge