Affaire France Télévisions : Didier Quillot aurait aussi saisi le parquet

Par

Selon des sources judiciaires concordantes, Didier Quillot, ancien patron d’Orange-France et de Lagardère Active, aurait saisi le Parquet à la suite de la désignation par le CSA de Delphine Ernotte à la présidence de France Télévisions. Cette deuxième action en justice, qui fait suite à la plainte annoncée par la CGC, risque de relancer toute l’affaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis que Mediapart a révélé le 16 mai dernier (lire France Télévisions : la désignation de la PDG entachée d’irrégularités) que la désignation par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de Delphine Ernotte à la présidence de France Télévisions a été entachée de plusieurs irrégularités (manquement aux règles d'équité de la part d'un membre du CSA, plagiat du projet d'un candidat rival…), ce n’est plus une mais deux actions en justice qui seraient en cours.