Dans la Somme, «la marche est haute» pour Ruffin

Par

Un journaliste engagé et documentariste star, un acteur un peu ringard, une ex-ministre et un chef d’entreprise tentent de résister au maire d’Abbeville, qui entend bien profiter de « l’effet Macron » aux prochaines législatives.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Somme, de notre envoyé spécial.- « Bonjour, je suis candidat aux législatives. Maintenant qu’on a un banquier à l’Élysée, il faut mettre le peuple à l’Assemblée, sinon on va morfler ! Alors, un moyen de résister, c’est le bulletin de vote. C’est pas suffisant, mais c’est un début. » Lancé à la volée, le couplet bien travaillé n’a pas toujours le temps d’arriver à son terme. Son destinataire a déjà pris le dépliant tendu et s’est éloigné ou, lorsqu’il est en voiture, a remonté la vitre. Imperturbable, François Ruffin se dirige vers l’électeur potentiel suivant.