Loi antiterroriste: qui a voté quoi

Par

Les députés ont largement approuvé le projet de loi antiterroriste par 415 voix contre 127, malgré l'opposition des Républicains et du Front national d’un côté, de La France insoumise et des communistes de l’autre.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

L'Assemblée nationale a adopté mardi le projet de loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, qui vise notamment à prendre le relais de l’état d’urgence à partir du 1er novembre. Présenté par le ministre de l'intérieur Gérard Collomb, et déjà examiné au Sénat en juillet, il a été approuvé par 415 voix contre 127. 19 députés se sont abstenus.

La majorité LREM-MoDem (quatre abstentions), les Constructifs LR-UDI (un vote contre) et les socialistes du groupe Nouvelle Gauche (cinq abstentions) ont largement soutenu le texte. Il a été en revanche majoritairement rejeté par Les Républicains (84 contre, 9 abstentions et 5 pour), qui le jugent « insuffisant », les élus du Front national, les nationalistes corses et, pour des raisons opposées, par les Insoumis et les communistes, qui le qualifient « d'inefficace » et de « liberticide ».

Le gouvernement ayant décidé d'utiliser la procédure accélérée, qui réduit le nombre de navettes entre les deux chambres, une commission mixte paritaire Assemblée-Sénat, convoquée à la fin de la semaine prochaine, devra mettre au point un texte commun. Le gouvernement souhaite que ce projet de loi soit définitivement adopté par le Parlement à la mi-octobre, avant le début du « marathon budgétaire ».

Qui a voté quoi ? Découvrez dans l'infographie ci-dessous les choix de chacun des 577 membres de l'Assemblée nationale.

© Mediapart. Sources : Assemblée nationale, Regards citoyens

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale