Psychiatrie française: «La honte est quotidienne»

Par

Les mobilisations se multiplient dans les unités de soins psychiatriques. Débat sur la nature du problème et les solutions possibles. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.