Une enquête a été ouverte fin 2012 par le parquet de Paris et confiée à l'inspection générale des services (IGS), la police des polices parisienne, après l'agression d'un chauffeur de bus parisien par deux motards en civil, l'un d'eux ayant brandi sa carte de police. En douze ans de service à la RATP, Hichame, 35 ans, assure n’avoir jamais eu d’accident grave, ni subi d’agression. Jusqu’à ce vendredi 30 novembre 2012, vers 13 heures, alors qu’il travaillait sur la ligne 47 en plein Paris.