Affaire Benalla: Perquisition avortée à Mediapart

Par
Les dirigeants du site d'information Mediapart ont annoncé lundi avoir refusé une perquisition de leurs locaux dans le cadre d'une enquête visant la diffusion d'enregistrements de l'ex-homme de confiance d'Emmanuel Macron Alexandre Benalla.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les dirigeants du site d'information Mediapart ont annoncé lundi avoir refusé une perquisition de leurs locaux dans le cadre d'une enquête visant la diffusion d'enregistrements de l'ex-homme de confiance d'Emmanuel Macron Alexandre Benalla.