Le dossier Levothyrox élargi à l'"homicide involontaire"

Par
Le parquet de Marseille a élargi à la notion d'"homicide involontaire" l'enquête ouverte sur l'affaire du Levothyrox, le médicament controversé de la thyroïde, a dit lundi à Reuters le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - Le parquet de Marseille a élargi à la notion d'"homicide involontaire" l'enquête ouverte sur l'affaire du Levothyrox, le médicament controversé de la thyroïde, a dit lundi à Reuters le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.