Des ados françaises qui rêvent de «tuer pour Allah»

Elles se sont rencontrées et radicalisées en ligne. Parmi ces cinq adolescentes dont Le Monde raconte l’histoire, deux sont parties en Syrie. Les trois autres voulaient commettre un attentat en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elles ont entre 14 et 19  ans. Elles se sont rencontrées et radicalisées en ligne. Originaires de différentes régions de France, elles se sont connues sur Facebook et ne se sont jamais rencontrées. Parmi ces cinq adolescentes dont Le Monde raconte l’histoire, deux sont parties en Syrie. Les trois autres voulaient commettre un attentat en France. Sur internet, elles ont discuté pendant des mois avec des “chasseurs ” de l’organisation État islamique (EI) et se sont mutuellement entretenues dans leur délire mortifère.