La lutte contre la délinquance en col blanc n’est pas assez efficace

Par

La Cour des comptes critique l’organisation et le recrutement des différents services de police, de gendarmerie et de justice chargés de réprimer la délinquance économique et financière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un référé rendu public le 4 mars, la Cour des comptes recommande aux ministères de la justice et de l'intérieur d'améliorer le recrutement, la formation et la coordination des différentes structures chargées de lutter contre la délinquance en col blanc.