Usul. Aide sociale à l’enfance: le service public invisible

Par Rémi Liechti et Usul

L’aide sociale à l’enfance ne fait jamais l’objet de grands débats. Résultat : son fonctionnement et ses dysfonctionnements sont mal connus. En quoi ce service public est-il aussi important que beaucoup d’autres ?

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

© Mediapart

Il y a des services publics plus visibles que d’autres, l’hôpital ou l’école par exemple. L’aide sociale à l’enfance (ASE), elle, ne fait pas l’objet de grands débats. Résultat : son fonctionnement et ses dysfonctionnements sont mal connus. Comment les enfants confiés à l’ASE sont-ils gérés ? Et en quoi ce service public est-il aussi important que beaucoup d’autres ?

☞ Suivez « Ouvrez les guillemets » sur TwitterFacebook et YouTube.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale