Mélange des genres dans le médicament : le cas François Lhoste

Par

Le professeur François Lhoste a été pendant quinze ans conseiller du laboratoire Servier, fabricant du Mediator, tout en faisant partie du comité rattaché au ministère de la santé qui fixe les prix des médicaments. Où il siège toujours, un an après avoir été mis en examen pour prise illégale d'intérêts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus de quatre ans après avoir éclaté, le scandale du Mediator, médicament du groupe Servier retiré du marché en 2009, livre encore des révélations : Mediapart a découvert qu’un ancien directeur scientifique de Servier, consultant du groupe pendant une quinzaine d’années, participait aux délibérations du comité interministériel qui fixe les prix des médicaments, tout en donnant des conseils personnels, stratégiques et rémunérés au président du laboratoire, Jacques Servier, décédé le 16 avril 2014.