Accusations de détournement de fonds à la Faco, la fac parisienne préférée de l’extrême droite

Fondée en 1968 par d’anciens collabos, la Faco traîne une réputation de fac d’extrême droite. Depuis plusieurs mois, de graves accusations d’un détournement de fonds secouent ses murs. Enquête de StreetPress.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Catho de droite, voire d’extrême droite. Depuis sa création en 1968, l’étiquette colle à la peau de la Faculté libre de droit, d’économie et de gestion, communément surnommée la Faco. Ses 400 élèves y apprennent le droit, la gestion et l’économie, pour 6 200 euros l’année. L’enseignement n’y donne pas de diplômes d’État, mais les élèves peuvent se présenter aux différents concours d’avocats, d’huissiers ou de commissaires à l’issue de la quatrième année.