Renvoyé devant le tribunal, le chauffeur de Macron est épargné par l’Elysée

Par

Selon nos informations, le chauffeur du président de la République, Stéphane P., est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « refus d'obtempérer » après plusieurs sommations de policiers lors d’un contrôle routier fin février. Il est resté à l’Élysée pour occuper des fonctions de sécurité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec Alexandre Benalla, la France découvrait les audacieuses méthodes de management de la présidence de la République. Selon nos informations, l’Élysée est confronté à une nouvelle affaire embarrassante en son sein, susceptible d’interroger une fois encore sa politique de ressources humaines en période de crise.