Le calvaire des salariés de Gémo, à Cholet, humiliés et moqués pendant vingt ans

Par

Ils ont subi brimades, humiliations, discriminations racistes ou homophobes, certains pendant presque deux décennies, par l’ancien couple de gérants du magasin Gémo de Cholet. Une petite vingtaine de salariés et anciens salariés portent plainte contre le groupe Eram, propriétaire de l’enseigne, pour harcèlement moral. Le récit de leur calvaire est édifiant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Autour de la table du local syndical CFDT de Cholet (Maine-et-Loire), une vingtaine de salariés sont rassemblés, le 26 janvier 2018. Certains ont travaillé ensemble, d’autres se rencontrent pour la première fois, tous ont en commun d’avoir travaillé dans le magasin Gémo de la ville. La réunion, débutée à 20 heures, s’achèvera six heures plus tard, dans un torrent de larmes.