La France recule sur les indemnisations des victimes des essais nucléaires

Par

Dans une loi pourtant consacrée à « la crise sanitaire et aux conséquences de l’épidémie », le Parlement a sanctuarisé et rendu rétroactifs des critères restrictifs dans le calcul des indemnisations des victimes des essais nucléaires en Polynésie française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Qu’est-ce que le peuple polynésien a fait à l’État pour qu’il nous déteste à ce point ? » Dans une vidéo qui a fait grand bruit en Océanie, le député (Tavini Huiraatira, indépendantiste) Moetai Brotherson s’étrangle d’indignation.