Benedetti et Gabriac condamnés pour reconstitution de ligue dissoute

Par
Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac, deux figures de l’ultra droite française poursuivis pour reconstitution de ligue dissoute, ont été condamnés mercredi à des peines d’amendes par le tribunal correctionnel de Lyon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LYON (Reuters) - Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac, deux figures de l’ultra droite française poursuivis pour reconstitution de ligue dissoute, ont été condamnés mercredi à des peines d’amendes par le tribunal correctionnel de Lyon.