Nicolas Sarkozy demande la récusation de la juge Claire Thépaut

Par

L'ancien président, mis en examen pour corruption et trafic d'influence, accuse la juge d'instruction d'impartialité en raison de son appartenance passée au Syndicat de la magistrature, classé à gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy, entendu le 20 novembre dernier dans le dossier qui lui vaut d'être mis en examen pour corruption et trafic d'influence, a demandé la récusation d'une des juges en charge de l'enquête, a-t-on appris vendredi 4 décembre de source judiciaire.