Départementales: pour le PS, la défaite qui vient

Par

Les 22 et 29 mars, les Français vont élire les conseils départementaux. Le PS s'attend à une nouvelle sanction, sur fond d'abstention. Étrange scrutin, qui consiste à élire des assemblées dont on ne connaît pas exactement les compétences dans le Meccano de la réforme territoriale en cours.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'an dernier, c'était municipales puis européennes. En 2015, les Français inscrits sur les listes électorales sont à nouveau convoqués aux urnes. Après quelques tâtonnements et reports, le gouvernement a fixé les élections départementales, au départ prévues en 2014, à la date des 22 et 29 mars (premier, puis deuxième tour). Puis viendront, en décembre, les élections dans les 13 nouvelles grandes régions.