La semaine où le pouvoir s'est retrouvé en plein désordre

Par
Ce fut en apparence une semaine vide, marquée par un déplacement du président de la République en Corse. Ce fut, en fait, une semaine de disputes au sein du gouvernement, une semaine où de nouveaux indicateurs ont viré au rouge pour l'Elysée. Chacun dorénavant joue sa partie et laisse planer ses menaces et ses plans. Après les élections régionales, ces quelques jours resteront peut-être comme la butte-témoin d'un exécutif à bout de souffle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est à 9'34 dans le déroulé de cette vidéo prise mercredi matin à Europe 1, et c'est l'image de la semaine. François Fillon vient de s'en tirer par une pirouette, il a renvoyé à après les élections régionales la question de son maintien comme premier ministre.