Attentat à Romans-sur-Isère: l’Etat islamique avait appelé à poursuivre le djihad en pleine pandémie de Covid-19

Par

Deux semaines avant l’attaque au couteau de Romans-sur-Isère qui a fait deux morts et cinq blessés, l’État islamique avait appelé à poursuivre le djihad à un moment « où la sécurité et les institutions médicales ont atteint les limites de leurs capacités ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ces derniers jours, des membres des services de renseignement ne cachaient pas leur inquiétude concernant un hypothétique attentat en pleine période de confinement. L’hypothèse est devenue réalité samedi.