La RATP, lost in translation (perdue à la traduction)

Par

C’est une petite campagne publicitaire de pas grand chose, destinée à « faire aimer la ville », à défaut du métro parisien. La RATP affiche actuellement dans les rames des affichettes reproduisant des paroles de chansons de rock en anglais, accompagnées de la traduction en français. Petit problème : l’agence de publicité chargée de ce travail n’a manifestement pas pu ou voulu trouver un traducteur capable.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Exemple, le vers « But you could make those people sweat », tiré de Get well soon, traduit « Mais tu peut rendre les habitants doux », alors que la traduction correcte serait « tu peux faire transpirer ces gens ». Eh oui, sweat et sweet, ce n’est pas la même chose.