Benalla: Matignon a transmis des éléments au parquet, dit Griveaux

Par
Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a admis mercredi que les services du Premier ministre avaient transmis au parquet de Paris des "informations" recueillies auprès de journalistes sur un volet secondaire de l'affaire Benalla, du nom de l'ancien homme de confiance d'Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a admis mercredi que les services du Premier ministre avaient transmis au parquet de Paris des "informations" recueillies auprès de journalistes sur un volet secondaire de l'affaire Benalla, du nom de l'ancien homme de confiance d'Emmanuel Macron.