La Commune Saint-Nicaise à Rouen délogée

Par

Le collectif de la Nuit debout qui occupait l’église Saint-Nicaise à Rouen a été délogé par les forces de l’ordre ce lundi 6 juin au matin. Mais il n’en reste pas moins le bon génie de ce lieu désacralisé et en voie de désaffectation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’une des actions les plus originales du mouvement Nuit debout vient d’être entravée à Rouen. Ce lundi 6 juin, à 8 h 30, les forces de l’ordre sont intervenues pour expulser les occupants de l’église Saint-Nicaise et de son presbytère attenant. Ordonnée par la préfète de la région Normandie, Nicole Klein, cette évacuation est intervenue « en application d’une décision de justice du 13 mai 2016 du tribunal administratif de Rouen », a précisé dans un communiqué la préfecture de Seine-Maritime. Elle a mobilisé une centaine de policiers parmi lesquels des membres d’une unité spéciale de la BRI et de la brigade des stupéfiants.