Triangle de Gonesse: vers une possible annulation de la ZAC

Par

Le rapporteur public de la cour d’appel de Versailles demande l’annulation de l’arrêté préfectoral autorisant la ZAC où doit être construit le centre de commerces et de loisirs EuropaCity.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une décision très attendue par les opposant·e·s au projet de centre de commerces et de loisirs EuropaCity : la cour administrative d’appel de Versailles doit rendre aux alentours du 20 juin sa décision concernant la création de la zone d’aménagement concerté (ZAC) du Triangle de Gonesse. Les 700 hectares de ce territoire sont aujourd’hui recouverts de terres agricoles. Il faut donc en autoriser le bétonnage – ou du moins sur une partie, environ 300 hectares – avant que le chantier de construction puisse éventuellement démarrer.