Primaire à droite : Nicolas Sarkozy affine sa stratégie

Par

Faisant mine de se désintéresser de la primaire qui désignera le candidat de la droite pour 2017, Nicolas Sarkozy soigne en sous-main sa stratégie pour remporter le scrutin. Avec trois vieilles recettes : gagner du temps, mépriser ses adversaires et construire un semblant de programme sur le terreau de l'extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Baule (Loire-Atlantique), de notre envoyée spéciale.– Il y avait quelque chose d’un peu ridicule à les voir se lever tous les trois à la demande du sénateur Bruno Retailleau. À les regarder sourire, de façon crispée, pour que les photographes puissent immortaliser ce grand moment de « rassemblement » que furent les cinq petites minutes durant lesquelles Nicolas Sarkozy, François Fillon et Alain Juppé se sont retrouvés, samedi 5 septembre, à l’université LR (ex-UMP) de Loire-Atlantique. La mise en scène était cadrée, mais ses ficelles bien trop grosses pour que l’on puisse y croire.