L'horreur de la prison des Baumettes

Par

Le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, demande des travaux et des mesures d'urgence pour la prison marseillaise des Baumettes, rapport, témoignages et photos chocs à l'appui. Christiane Taubira lui répond, mais pas Marisol Touraine.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Rats. Cafards. Inondations. Fenêtres cassées. Pas de lumière. Immondices. Racket. Passages à tabac. Viols… La vingtaine de contrôleurs qui ont inspecté la prison marseillaise des Baumettes du 8 au 19 octobre sont revenus bouleversés. « Même les anciens directeurs de prison n’avaient jamais vu ça. C’est hallucinant », confie l’un des contrôleurs à Mediapart.

Au vu de ce scandale, Jean-Marie Delarue, le contrôleur général des lieux de privation de libertés (CGLPL), qui dirigeait la mission, a utilisé la procédure d’urgence prévue par la loi, ce pour la seconde fois seulement en quatre ans : il a adressé une liste de recommandations à Christiane Taubira, ministre de la justice, et à Marisol Touraine, ministre des affaire sociales et de la santé. Seule Christiane Taubira a répondu (on peut lire les recommandations et la réponse ici).

Une cellule de confinement (photo G. Korganow/CGLPL) Une cellule de confinement (photo G. Korganow/CGLPL)

Des violations graves des droits fondamentaux des personnes détenues avaient déjà été relevées aux Baumettes par le Comité européen de prévention de la torture en 1991 et 1996, le Sénat en 2000, et le Commissaire européen aux droits de l’homme en 2005. Or, en vingt ans, rien n’a changé ou presque.

« Sur un échantillon soigneusement examiné par le contrôle de 98 cellules, les contrôleurs en ont trouvé seulement neuf qui n’appellent aucune observation sérieuse », écrit Jean-Marie Delarue dans son rapport.

L'électricité dans une cellule (photo G. Korganow/CGLPL) L'électricité dans une cellule (photo G. Korganow/CGLPL)

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale