Maintien de la taxe d’habitation: de l’art de manipuler le «grand débat»

Par

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin ont évoqué la possibilité de ne pas supprimer la taxe d’habitation pour les 20 % des ménages les plus riches à partir de 2021. Une façon d’instrumentaliser le « grand débat » à venir pour redorer le blason de l’exécutif et régler un problème insoluble. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La suppression complète de la taxe d’habitation, prévue pour 2021, est désormais sur la sellette. Les deux locataires de Bercy, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, ont laissé entendre dimanche et lundi que si, dans le « grand débat » initié par le gouvernement en réponse au mouvement des « gilets jaunes », émergeait la demande du maintien de cette taxe pour les 20 % des ménages les plus riches, le gouvernement pourrait y donner droit.