La PME française qui aide l’armée égyptienne à charger ses revolvers

Leader mondial des machines-outils fabriquant des cartouches, l'entreprise française Manurhin, implantée à Mulhouse, commerce depuis plus d'un demi-siècle avec l’Égypte. Cette collaboration se poursuit presque sans accrocs avec le régime militaire d’Abdel Fattah al-Sissi, malgré le massacre d’au moins 800 civils en août 2013 par les forces de l’ordre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les géants de l'armement Dassault et Naval Group ne sont pas les seuls bénéficiaires français du durcissement du régime militaire en Égypte. Le site d'information Orient XXI révèle ce mardi 6 mars que la PME Manurhin, implantée à Mulhouse, continue d’exporter en Égypte ses machines à fabriquer des munitions, malgré la répression sans précédent des voix dissidentes sous le régime d’Abdel Fattah al-Sissi.