Précarité décuplée, surcharge mentale... les mères isolées confinées crient leur détresse

Par Nejma Brahim (Bondy Blog)

Le confinement révèle toutes les difficultés auxquelles les mères isolées sont confrontées au quotidien. Entre instabilité professionnelle, précarité et charge mentale, elles ont le sentiment d’être abandonnées des pouvoirs publics. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elles sont 1 530 000 en France et leur nombre a presque doublé en 30 ans. Souvent confrontées à une situation professionnelle et financière instable, les mères isolées représentent aujourd’hui 84 % des familles monoparentales. Elles subissent de plein fouet les effets du confinement. « J’avais réussi à trouver un équilibre, mais là, tout est figé », soupire Élisabeth*, 42 ans.