Après la débâcle, François Hollande continue d’attendre

Par

Dix jours après sa cinglante défaite aux départementales, le gouvernement a présenté mercredi de nouvelles mesures pour relancer l’investissement. Un plan essentiellement destiné à apaiser une partie du PS, à l’approche de son congrès, mais qui n’infléchit qu’à la marge la politique menée depuis trois ans. Le président de la République, obsédé par sa réélection en 2017, reste convaincu du bien-fondé de sa politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un petit pas, un tour de piste et des ronds dans l’eau. Dix jours après sa quatrième débâcle électorale en un an, le gouvernement a présenté mercredi de nouvelles mesures techniques pour relancer la croissance avec un maître-mot : l’investissement. Un plan essentiellement destiné à apaiser une partie du PS, à l’approche de son congrès. Le président de la République, obsédé par sa réélection en 2017, reste convaincu du bien-fondé de sa politique.