Paroles d’électeurs : « Voter Zemmour, c’est prendre sa revanche sur Macron »

Malgré une campagne laborieuse, axée sur la haine de l’étranger et de l’islam, Éric Zemmour reste le candidat que bon nombre de personnes souhaiteraient voir accéder au pouvoir. Derrière leur « fascination » pour l’ancien polémiste d’extrême droite, certains de ses électeurs racontent à Mediapart ce qui détermine leur vote.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« La présidentielle c’est la rencontre entre ce que je croyais et ce qu’un peuple voyait », a lancé Éric Zemmour, à la matinale de France Inter, mercredi 6 avril, revisitant une formule chère au général de Gaulle : « L’élection présidentielle, c’est la rencontre d’un homme et d’un peuple. » Ce paradigme sert surtout aujourd’hui les idées les plus démagogiques qui, sans répondre aux attentes des électeurs et électrices, nourrissent leur rejet des institutions et des partis politiques.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal