Jean-François Ricard, «nouveau visage de l’antiterrorisme»

L’ancien juge d’instruction Jean-François Ricard a été choisi pour diriger le futur parquet national antiterroriste. L’Express en dresse un portrait laudateur sans faire l’impasse sur les quelques réserves qui accompagnent ce choix.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après des mois de suspense et de pronostics, souvent erronés, les jeux sont faits. Le conseiller à la Cour de cassation Jean-François Ricard, 62 ans, est proposé par la Chancellerie pour devenir le premier procureur national antiterroriste. Sa nomination, qui devrait intervenir dans quelques semaines, doit être actée en conseil des ministres, après l'avis consultatif du Conseil supérieur de la magistrature.