Election au CFCM: de la difficulté à représenter l'islam de France

Par

Dimanche, toute la journée, des représentants religieux, désignés dans les mosquées françaises, ont voté afin d'élire le futur Conseil français du culte musulman qui, depuis trois ans, a bien du mal à exister. Cette fragilité met en évidence une fois encore la complexité à définir un islam de France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la troisième année consécutive, le Conseil français du culte musulman (CFCM) doit être renouvelé. Lors d'un vote qui se déroule aujourd'hui, les 4.900 délégués représentant 1.035 mosquées de France sont appelés à voter de 9h à 18h pour élire les membres des conseils d'administration du CFCM et des 25 Conseils régionaux du culte musulman.