Guéant se dit l'objet d'un acharnement judiciaire et politique

L'ancien ministre de l'intérieur Claude Guéant, qui doit être jugé dans une affaire de primes en liquide, s'est dit, dimanche 7 juin, victime d'une « instrumentalisation de la justice » et a estimé que les poursuites le visant avaient des motivations politiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'ancien ministre de l'intérieur Claude Guéant, qui doit être jugé dans une affaire de primes en liquide, s'est dit, dimanche 7 juin, victime d'une « instrumentalisation de la justice » et a estimé que les poursuites le visant avaient des motivations politiques.