Un maire UMP interdit l'immobilier aux gens du voyage

Par

Serge Poinsot, le maire de Vigneux-sur-Seine, a mis en place un système visant à empêcher les gens du voyage d’acquérir des biens immobiliers sur sa commune. Des notaires et des policiers municipaux ont été sollicités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un système de filtrage ethnique. Un ordre illégal donné par un maire UMP pour empêcher l’installation des gens du voyage sur sa commune. Depuis 2008, Serge Poinsot, maire de Vigneux-sur-Seine, a mobilisé ses policiers municipaux, son service urbanisme, et plusieurs notaires afin d’identifier les gens du voyage qui se portaient acquéreurs d’un bien immobilier ou d’un terrain. Objectif : exercer la préemption sur les terrains, ou dissuader leurs propriétaires d’officialiser les ventes, bien que les acheteurs soient parfaitement en règle.