Ouvrez l’Élysée Chronique

Usul. Philippot, Asselineau : le complotisme se porte bien

La pandémie a rendu visibles les discours complotistes, tout le monde s’accorde là-dessus. Si deux candidats à la présidentielle, Florian Philippot et François Asselineau, en ont fait leur fonds de commerce, la rhétorique conspirationniste contamine l’ensemble du champ politique.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart

Usul et Ostpolitik

8 novembre 2021 à 12h50

PDF

La pandémie de Covid-19 a rendu visibles les discours complotistes, tout le monde s’accorde là-dessus. Deux prétendants à l’élection présidentielle 2022, énarques, en ont fait leur fonds de commerce : Florian Philippot pour Les Patriotes et François Asselineau pour l’Union populaire républicaine (UPR). Mais la rhétorique conspirationniste – ce récit paranoïaque des événements – a inspiré plus de candidats encore, à moins qu’elle n’ait contaminé l’ensemble du champ politique. État des lieux.

> Suivez « Ouvrez l’Élysée » sur Twitter, Facebook et YouTube.


Ouvrez l’Élysée

Ouvrez l’Élysée
par Usul et Ostpolitik
Ouvrez l’Élysée
par Usul et Ostpolitik
Ouvrez l’Élysée
par Usul et Ostpolitik
Ouvrez l’Élysée
par Usul et Ostpolitik

À la Une de Mediapart

Asie
A Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Asie — Entretien
« Une grande purge est en cours »
Le militant hongkongais Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
France — Enquête
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
À l’air libre
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.
par à l’air libre

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne