Les parlementaires durcissent encore la vie des «dublinés»

Par

En adoptant une proposition de loi censée « permettre une bonne application du régime d’asile européen », les députés de la majorité alliés aux Constructifs facilitent la mise en rétention des demandeurs d'asile sous le coup de la « procédure Dublin ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le sort des « dublinés » n’est pas près de s’améliorer en France. Dans la nuit de jeudi à vendredi, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture une proposition de loi qui renforce l’arsenal juridique permettant leur placement en rétention.